Quels sont les bienfaits et les risques des compléments alimentaires ?

Quels sont les bienfaits et les risques des compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires sont des produits conçus pour augmenter votre apport quotidien en nutriments, notamment en vitamines et en minéraux. Nombre d’entre eux sont sûrs et offrent des avantages importants pour la santé, mais certains présentent des risques pour la santé, surtout s’ils sont trop consommés. Les compléments alimentaires comprennent des acides aminés, des acides gras, des enzymes, des probiotiques, des plantes, des herbes, des extraits d’animaux…

Voyons ensemble quels sont les avantages et les inconvenants des compléments alimentaires :

Les avantages des compléments alimentaires pour la santé

Normalement, vous devriez pouvoir obtenir tous les éléments nutritifs dont vous avez besoin grâce à une alimentation équilibrée. Toutefois, les compléments alimentaires peuvent vous apporter des nutriments supplémentaires lorsque votre alimentation n’est pas parfaitement équilibrée ou que certaines maladies  (comme le cancer, le diabète ou la diarrhée chronique) provoquent des carences.

Dans la plupart des cas, un supplément de multivitamines/minéraux vous apportera tous les micronutriments dont votre corps a besoin. Ils sont généralement sans danger car ils ne contiennent que de petites quantités de chaque nutriment.

Les nutriments individuels sont disponibles sous forme de compléments, généralement en doses plus importantes que votre multivitamine habituelle. Ils peuvent être utilisés pour traiter une carence, telle qu’une carence en fer, ou pour réduire le risque d’une affection médicale, telle que l’hypertension.

La marque MyVeggie notamment propose avec l’aide de professionnels de santé une large gamme de compléments alimentaires éthiques et responsables.

Par exemple, de fortes doses de vitamine B3 (niacine) peuvent contribuer à augmenter le “bon” cholestérol des lipoprotéines de haute densité (HDL), tandis que l’acide folique est utilisé depuis longtemps pour réduire le risque d’une anomalie congénitale appelée spina bifida. Les antioxydants tels que la vitamine C et la vitamine E quant à eux peuvent réduire l’effet toxique des médicaments utilisés en chimiothérapie.

Les risques que peuvent comporter les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires ne sont pas réglementés aussi strictement que les médicaments. Les fabricants n’ont pas à prouver qu’ils sont sûrs ou efficaces. C’est pourquoi il est recommandé de vous tourner vers des marques fiables telles que MyVeggie.

Les compléments les plus à risque sont généralement les aides à la perte de poids, les pilules “naturelles” d’amélioration sexuelle et les suppléments destinés aux culturistes.

Les fabricants de compléments alimentaires doivent suivre certaines règles au niveau de l’étiquetage, notamment en ce qui concerne ce qu’ils ont ou non le droit de dire sur leurs bienfaits. Cela n’empêche pas les fabricants d’affirmer, souvent de manière trompeuse que leur produit peut “renforcer le système immunitaire ” ou “traiter l’arthrite”, même s’il existe peu de preuves scientifiques pour étayer ces affirmations.

Bien que la plupart des compléments alimentaires soient sûrs tant que vous suivez les instructions fournies, de fortes doses de certains nutriments peuvent avoir de graves effets indésirables.

Par ailleurs, ils ne sont pas toujours compatibles avec un traitement médicamenteux :

  • Par exemple, lLa vitamine K peut réduire l’efficacité des anticoagulants comme le Coumadin.
  • La vitamine E peut augmenter l’action des anticoagulants, ce qui peut entraîner des ecchymoses et des saignements de nez.
  • La vitamine B6 (pyridoxine), lorsqu’elle est utilisée pendant un an ou plus à fortes doses, peut provoquer de graves lésions nerveuses.
  • La vitamine A utilisée avec les médicaments contre l’acné rétinoïde tels que Accutane (isotrétinoïne) et Soriatane (acitrétine) peut entraîner une toxicité de la vitamine A9.
  • Les suppléments de fer et de calcium peuvent réduire jusqu’à 40% l’efficacité des antibiotiques, à savoir les tétracyclines et les fluoroquinolones.
  • La vitamine C peut provoquer des diarrhées lorsqu’elle est prise à des doses supérieures à ce que l’intestin peut absorber.
  • Les suppléments de sélénium, de bore et de fer peuvent être toxiques s’ils sont pris en grande quantité….

Bref, vous l’aurez compris, les compléments alimentaires peuvent être intéressants pour que votre corps bénéficie de tout ce qu’il lui faut. Toutefois, ceux-ci sont à prendre avec précaution.

Informez votre médecin de tous les compléments que vous envisagez de prendre ainsi que de tous les médicaments que vous prenez actuellement, qu’ils soient pharmaceutiques, en vente libre, à base de plantes, traditionnels ou homéopathiques.

Laisser un commentaire