Courir permet de vivre plus longtemps

Courir permet de vivre plus longtemps

Un entraînement régulier de course à pied renforce tous les muscles, mais surtout le cœur : Saviez-vous que même en tant que débutant en course à pied, vous pouvez réduire votre rythme cardiaque d’une dizaine de battements par minute après les premières semaines d’entraînement ? Théo, expert en course à pied, nous explique pourquoi vous devez faire travailler votre cœur plusieurs fois par semaine.

Courir, un sport simple à pratiquer

La course à pied est la méthode la plus simple et la plus efficace pour rester en forme et en bonne santé.
Si vous regardez l’histoire de l’humanité, vous constaterez que nous connaissons la séquence de mouvement de la course depuis des millions d’années. “Toutes les fonctions de notre corps sont conçues pour cette forme de mouvement. C’est probablement aussi la raison pour laquelle la course à pied n’a jamais perdu son statut élevé dans le sport et le fitness”, explique Théo.
La mode pour la course à pied ne diminue pas. Qu’ils soient jeunes ou vieux, débutants ou professionnels, vendeurs ou hommes politiques – les gens courent à tout âge, peu importe leur niveau ou leur classe sociale.
Que cela soit le sportif du dimanche qui souhaite simplement garder la santé ou le compétiteur de haut niveau, tout le monde peut profiter des bienfaits de la course à pied qui permet d’améliorer notre endurance“. Et l’endurance est précisément la base de toute performance sportive

Courir, c’est excellent pour le cœur

Ceux qui aiment courir bénéficient des nombreux effets positifs de la course à pied : ” Ces effets protègent notre corps contre le stress de la société actuelle et permettent de renforcer tout notre corps “, souligne Théo. Entre autres, les effets positifs de la course à pied se manifestent également dans notre sang :

  • Le taux de graisse dans le sang diminue et le cholestérol HDL (le “bon” cholestérol) augmente.
  • Celui qui court régulièrement réduit le risque d’artériosclérose.
  • La libération des hormones de stress, l’adrénaline et la cortisol diminuent.
  • Le sang coule mieux.
  • La course à pied permet de réduire les risques d’une thrombose.
  • Cela augmente la quantité de sang dans le corps.

Le cœur bénéficie grandement d’une activité physique comme la course à pied. Les sports d’endurance permettent en effet de muscler le cœur et de le rendre plus fort.
Voici les principaux effets positifs de la course à pied sur votre cœur :

  • Le rythme cardiaque au repos et le niveau de stress diminuent grâce à un entraînement régulier.
  • La capacité maximale d’absorption d’oxygène augmente.
  • Économie du travail du cœur au repos.
  • Un cœur plus puissant signifie en même temps une charge cardiaque plus faible pendant les phases de repos et d’exercice.

Courir pour vivre plus longtemps

L’effet positif le plus important de la course à pied est l’économie du travail du cœur lorsqu’il est au repos. En augmentant la performance après les quatre à six premières semaines d’entraînement régulier (3 x 30 minutes par semaine), un débutant en course à pied peut réussir à diminuer son pouls au repos de 10 battements par minute.
Concrètement, voici ce que cela donne sur une année :
Pendant l’activité physique, votre cœur bat plus vite que lorsque vous êtes simplement assis à la maison. Supposons que vous couriez 3 fois 30 minutes par semaine et que votre rythme cardiaque soit de 150 battements par minute en moyenne lorsque vous courez et de 75 battements au repos.

Voici ce que cela signifie sur une année :

  • 75 battements supplémentaires par minute par rapport à la fréquence cardiaque au repos (lorsque vous ne faites pas d’exercice)
  • 2 250 battements supplémentaires par course de 30 minutes
  • 6.750 battements supplémentaires par semaine
  • 351 000 battements supplémentaires par an
    Cependant, si vous courez 30 minutes 3 fois par semaine, votre fréquence cardiaque au repos sera réduite à long terme de 75 à 65 battements par minute – en adaptant votre entraînement physique. Cela signifie que vous réduisez votre rythme cardiaque à long terme de :
  • 10 battements par minute
  • 600 battements par heure
  • 14.400 battements par jour
  • 5.256.000 battements par an
    Les battements cardiaques supplémentaires dont vous avez besoin pendant la course doivent être soustraits du nombre de battements cardiaques que vous économisez en ayant une fréquence cardiaque plus faible à long terme. En résumé, cela veut dire que vous réduirez le nombre de battements cardiaques de 5 millions en une année si vous courez 3 fois par semaine et réduisez votre rythme cardiaque au repos de 10 pulsations par minute.
    “Non seulement la course à pied nous procure bien-être, sensation de liberté et plaisir, mais elle est aussi très bénéfique pour notre corps “, s’enthousiasme Théo, “. Alors maintenant que vous êtes au courant des bienfaits de la course à pied, vous n’avez plus aucune excuse pour vous y mettre !
    Il est toutefois recommandé de consulter un médecin avant de pratiquer la course à pied si vous souffrez de problèmes cardiaques ou si vous commencez le sport sans jamais en avoir fait avant.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire