L’impact de la grossesse sur le coeur

L’impact de la grossesse sur le coeur

Comme vous vous en doutez, la grossesse n’est pas quelque chose d’anodin pour le corps d’une femme et notamment pour son coeur. En effet, lors de la grossesse, le débit cardiaque de la future maman augmente de 30 à 50% environ et le volume sanguin croît afin de subvenir aux besoins en oxygène du placenta et du foetus. Ainsi le coeur et les poumons travaillent plus.

Les poumons

Sous l’effet de l’augmentation de la sécrétion de progestérone lors de la grossesse, la fréquence respiratoire va augmenter. Le but est de capter plus d’oxygène par minute pour satisfaire les besoins du fœtus et du placenta.

Le coeur

Sous l’effet de l’oestrogène, le coeur va augmenter sa fréquence de pompage afin d’augmenter le débit du flux sanguin dans le but d’acheminer le sang qui a capté l’oxygène au futur bébé ainsi qu’aux autres organes. Au niveau des seins, par exemple le flux sanguin va être doublé. De plus, la prise de poids inhérente à la grossesse va aussi causer une augmentation de la fréquence cardiaque.

Ainsi pour les femmes enceintes, les pulsations cardiaques au repos se situent entre 85 et 90 battements par minute, la fourchette haute étant de 100 battements par minute. Pour les femmes non enceintes, un pouls au repos de 60-70 battements par minute sera considéré comme normale.

La pression artérielle

La pression artérielle ou encore appelée tension artérielle résulte du débit cardiaque, mais aussi de la résistance dans les vaisseaux sanguins. Lors de la grossesse, nous l’avons vu le débit cardiaque augmente. Cependant, le système vasculaire (vaisseaux, …) va se relâcher pour justement s’adapter à cette augmentation de la fréquence cardiaque. Ainsi, la tension artérielle baisse de 20 à 30 % de 7 SA à environ 28 SA pour ensuite revenir progressivement à la tension avant grossesse à la fin de la grossesse.

A quoi faire attention pendant la grossesse ?

  • La tension artérielle. Celle-ci sera mesurée tous les mois dans le cadre du suivi de la grossesse par le gynécologue ou la sage femme afin de détecter toute anomalie cardiaque ou autre.
  • Le coeur travaillant déjà beaucoup pendant la grossesse, les substances stimulantes comme le café sont à éviter. De même pour le surmenage qui pourrait causer de l’hypertension artérielle. Eviter donc autant que possible le stress.
  • Pour la pratique du sport pendant la grossesse, mieux vaut en parler avec votre médecin afin de s’assurer qu’il n’y a pas de contre-indication. Dans la plupart des cas il est possible de continuer à avoir une activité physique pendant la grossesse. En effet, l’augmentation des pulsations cardiaques de la future maman n’ont pas d’impact sur le rythme cardiaque du foetus. Celui-ci a son rythme cardiaque isolé et protégé. Néanmoins, il faut faire attention à l’essoufflement. En effet, réduisez l’intensité de vos efforts afin de ne pas être essoufflé. Un essoufflement trop important et trop long peut avoir un impact très négatif sur l’apport en oxygène au foetus. Donc ok pour le sport, mais de façon modérée !

Dans tous les cas si vous constatez des palpitations au coeur ou que votre rythme cardiaque est élevé au repos, consultez votre gynécologue ou sage femme. N’hésitez pas à les appeler même avant votre consultation pour déterminer de l’urgence ou non de la consultation.

Laisser un commentaire