Cigarette électronique vs tabagisme, que sait-on vraiment ?

Cigarette électronique vs tabagisme, que sait-on vraiment ?

Fumer et vapoter ont tous deux des effets secondaires et comportent des risques pour la santé. Les scientifiques ne comprennent pas encore pleinement les effets à long terme des cigarettes électroniques sur la santé, mais les données scientifiques indiquent qu’elles ne constituent pas une alternative à 100% sûre contre le tabagisme.

Le vapotage consiste à respirer un aérosol contenant plusieurs produits chimiques, dont la nicotine et les arômes, par le biais d’une e-cigarette ou d’un autre dispositif. Une enquête réalisée en 2018 a révélé que le vapotage est de plus en plus populaire chez les adolescents.

De nombreuses personnes pensent que les vapeurs sont plus sûres que le tabac, mais ce n’est pas certain. De plus en plus de preuves suggèrent que l’inhalation de vapeurs est également dangereuse.

Dans cet article, nous discutons des risques de l’inhalation de vapeurs par rapport au tabagisme et nous examinons les effets à long terme et les risques de chacun.

Le vapotage, certainement moins nocif que le tabagisme

Bien que les preuves suggèrent que les vapeurs soient moins nocives que le tabac, les deux peuvent avoir des effets secondaires dangereux.

Ni le tabagisme ni les vapeurs ne sont bénéfiques pour la santé humaine. D’après les études disponibles, fumer semble néanmoins être bien plus nocif que le vapotage. Toutefois, cela ne signifie pas que les vapeurs sont sans danger.

D’après le cabinet médical Johns Hopkins, le vapotage est moins nocif que le tabac. Les études notent qu’une personne qui fume inhale environ 7 000 produits chimiques, alors que les vapeurs impliquent probablement un nombre inférieur de produits chimiques.

Si vous souhaitez en savoir plus; vous pouvez ici découvrir de quoi est fait un e liquide.

Mais le vapotage n’est pour autant pas sans risques

Plusieurs études montrent que les liquides qui servent au vapotage contiennent moins de contaminants que les cigarettes. Cependant, ils déclarent également que l’inhalation de vapeurs n’est pas sûre pour les raisons suivantes :

Les cigarettes électroniques contiennent une forte dose de nicotine, une substance connue pour ralentir le développement du cerveau des fœtus, des enfants et des adolescents.

Le liquide qui crée la vapeur est dangereux pour les adultes et les enfants s’ils l’avalent ou l’inhalent ou s’il se retrouve sur leur peau.

Les vapeurs libèrent également plusieurs substances chimiques dangereuses, notamment du diacétyle, des produits chimiques cancérigènes, des métaux lourds et des composés organiques volatils (COV).

Cependant, on constate également depuis le retrait de l’acétate de vitamine E dans les produits de vaporisation, ainsi que d’autres ingrédients nocifs, de moins en moins d’effets secondaires nocifs.

Ainsi, on peut légitimement penser que les cigarettes électroniques permettent de diminuer fortement les risques par rapport au tabagisme. Mais contrairement aux cigarettes électroniques qui sont relativement nouvelles, des années de recherche ont été consacrées à démontrer que le tabagisme est nocif pour la santé humaine.

Il faudra réaliser encore plus de recherches sur les cigarettes électroniques pour mieux comprendre leur impact sur la santé et continuer à en diminuer les risques.

 

Laisser un commentaire