Comment prendre les mesures pour ses bas de contention ?

Comment prendre les mesures pour ses bas de contention ?

Les bas de contention ont de multiples fonctions dont la plus courante est de soulager les douleurs de jambes. Mais aujourd’hui, il est fréquent de voir des personnes avec des bas glissés, sautés ou même coupés. Pourtant, ces types de bas ne peuvent fonctionner que s’ils vous conviennent parfaitement. C’est pourquoi avant de vous décider sur les bas de contention, il est important de savoir comment les ajuster afin d’en bénéficier leur plein effet.

Quels types de personnes doivent mettre les bas de contention ?

Avant de parler de la technique de mesures, il est essentiel d’évoquer à qui sont destinés les bas de contention. En effet, les varices, l’enflure, la douleur et la lourdeur des jambes ont tendance à affecter certains groupes de personnes, notamment :

  • Ceux qui restent assis ou debout pendant de longues heures ;
  • Les voyageurs de longue durée en voiture, en bus ou en avion ;
  • Les femmes enceintes ;
  • Les personnes en surpoids ou les obèses ;
  • Ceux dont il a été indiqué par les médecins pour prévenir la thrombose lors des interventions chirurgicales ;

Bien sûr, si vous ne correspondez pas au profil ci-dessus, mais que vous avez des gonflements, des douleurs ou des varices dans les jambes, vous pouvez également porter des bas de contention.

À quel moment prendre ses mesures ?

Les bas de contention doivent habiller de manière optimale la jambe aussi bien gonflée que détendue. Il est donc préférable de mesurer le matin, juste au réveil. La raison principale est que pendant la journée, lorsque le corps est en position verticale, il y a une forte pression sur les membres inférieurs. Cela conduit à un gonflement plus ou moins prononcé, en particulier au niveau de la cheville. En position couchée, l’excès de liquide peut refluer et les jambes gonflent.

Comment mesurer pour que les bas s’adaptent ?

Avant de commencer, vous devez avoir quelques outils à portée de main : un ruban à mesurer, des ustensiles d’écriture (un crayon ou un stylo) et le tableau des tailles des bas souhaités. Mais, c’est encore mieux si la mesure des jambes est effectuée par un assistant, car lorsque vous vous penchez, la forme des muscles change, ce qui peut conduire à des données incorrectes. Lorsque tout est prêt, les tailles correspondantes peuvent être mesurées. La longueur est également clairement définie, en fonction du type de chaussette.

Quelques conseils pour mieux effectuer les mesures

La plupart des bas de contention sont appropriés en fonction des dimensions cB, cC, cD et cG. Si, en raison de formes de corps spéciales, aucun bas prêt à l’emploi ne vous convient, une production sur mesure est nécessaire. Cependant, voici quelques conseils pratiques pour mieux prendre les mesures pour ses bas de contention pour éviter tous désagréments :

  • Les deux jambes doivent être mesurées à la même hauteur ;
  • Les bas doivent toujours être mesurés par un assistant ; il n’est pas nécessaire que ce soit un spécialiste. Demandez de l’aide à votre partenaire ou un ami ;
  • Entrez chaque mesure immédiatement sur la feuille de dimensions pour éviter toute confusion ;
  • En cas de lymphœdème, les mesures doivent toujours être prises à l’état décongestionné au maximum, idéalement le matin après le drainage lymphatique.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les effets secondaires et bas de contentions, suivez le lien : https://mesdebuts.fr/quels-sont-les-effets-secondaires-des-bas-de-contention-est-ce-dangereux/

 

Laisser un commentaire