La méditation en pleine conscience fortifie le cœur

La méditation en pleine conscience fortifie le cœur

Si vous voulez garder votre cœur en bonne santé, vous pouvez essayer la méditation. Cette pratique est officiellement recommandée par l’US Heart Society, elle vous fera du bien psychologiquement et physiquement !

Levez les yeux de votre livre, de votre smartphone, dans le train. Observez les gens autour de vous. Suivez le quotidien avec vos yeux. N’évaluez pas ce que vous voyez, n’y pensez pas, regardez.

La méditation pleine conscience, bonne pour le cœur ?

La méditation est devenue un véritable phénomène de mode et elle est très populaire dans nos pays occidentaux. Trouver l’harmonie, réapprendre à vraiment apprécier les choses, réduire son stress, être plus satisfait. Les gens pratiquent la méditation avec l’objectif de se sentir mieux.

La U.S. Heart Society apporte un nouveau bienfait à la méditation : garder le cœur en bonne santé. La méditation peut en effet considérée comme un apport supplémentaire aux mesures déjà connues pour garder un cœur en forme : l’activité physique, ne pas fumer, manger sainement et traiter l’hypertension artérielle…

Dans une récente étude, une équipe d’experts a examiné un ensemble de données scientifiques sur la méditation et la santé cardiaque. Les experts n’ont examiné que les formes de méditation sans mouvement – parce que le yoga, le Tai-Chi ou d’autres techniques qui combinent des exercices physiques et mentaux peuvent avoir un effet positif sur le cœur simplement en raison du mouvement.

La limite de cette étude vient du fait que les données sont limitées. Les études comptaient peu de participants ou étaient de courte durée. Souvent, les mêmes chercheurs ont publié plusieurs fois sur le sujet – y compris ceux qui sont de toute évidence de grands fans de méditation et qui ne sont donc pas entièrement objectifs. Il n’a donc pas été prouvé scientifiquement que la méditation protège le cœur. Jusqu’à présent du moins, mais on peut objectivement penser que c’est possible.

Les bienfaits de la méditation en pleine conscience

Les chercheurs attribuent les effets possibles suivants à la méditation en pleine conscience, à la méditation zen et à d’autres techniques similaires :

Elles peuvent aider à baisser la tension artérielle, bien que l’on ne sache pas dans quelle mesure

Elles peuvent aider à arrêter de fumer. La consommation de cigarettes n’est pas seulement un facteur de risque de cancer, elle augmente aussi le risque de maladies cardiovasculaires.

La méditation réduit-elle le risque de crise cardiaque ? Il existe très peu d’études sur ce sujet, si bien qu’il n’est pas possible de tirer de conclusions définitives sur le sujet. Mais il semblerait bien y avoir une corrélation entre les personnes qui pratiquent régulièrement la méditation et une baisse du risque de crises cardiaques.

En général, la méditation semble être associée à un niveau de stress plus faible, à un meilleur sommeil et donc à un sentiment de bien-être plus élevé. Cela peut à son tour soulager la tension sur le cœur, qui souffre également de stress chronique, par exemple.

Deux autres raisons militent du point de vue des experts en faveur de la recommandation de ces techniques : D’une part, il n’est pas coûteux d’apprendre des techniques de méditation – un livre ou un tutoriel en ligne peut être suffisant pour vous aider à commencer. D’autre part, ces techniques ne comportent pas d’effets secondaires

L’équipe d’experts souligne que la méditation ne remplace pas les recommandations actuelles, elle ne représente qu’une pratique supplémentaire possible.

Les autres bonnes habitudes à avoir

Il est en outre conseillé d’avoir une alimentation variée avec beaucoup de fruits et légumes et de noix, de céréales complètes, d’huiles végétales, de volaille de poisson. Avoir une activité physique régulière devrait faire partie de la vie de tous les jours. Il est recommandé de pratiquer au moins 2,5 heures d’activité physique à intensité moyenne (par exemple marche rapide, jardinage) ou 75 minutes d’exercice à haute intensité (par exemple course à pied, natation rapide, football) par semaine. Une tension artérielle élevée doit être traitée. Et les fumeurs feraient du bien à leur cœur en arrêtant de fumer – peut-être avec l’aide de la méditation pleine conscience.

Laisser un commentaire